La gestion de projet agile scrum

La gestion de projet agile scrum

Dans la gestion d’un projet, la mise en application de la méthode agile offre des résultats pertinents. Toutefois, pour la pratique de cette méthode, le système scrum ou mêlée, qui implique la participation active de chaque collaborateur dans le développement d’un produit, d’un logiciel, ou d’un autre livrable, selon les besoins d’un client, peut être plus pertinent que les autres systèmes.

Les avantages du scrum

Le scrum dans la gestion de projet a beaucoup d’avantages. En effet, avec son caractère itératif, l’application de cette méthode permet de définir des actions en amont, avec la participation de toute l’équipe du projet, mais aussi de réaliser un projet en considérant des réunions d’évaluation de l’évolution du traitement du projet, plusieurs fois durant toute la durée du développement. Ce qui implique que les membres de l’équipe soient soudés, mais également, que le traitement doit être flexible à tout changement et aux demandes du client. Par ailleurs, cette méthode permet d’éviter ou de limiter les erreurs dans le résultat et le livrable. Il favorise la communication interne comme externe, avec le client. La méthode agile scrum est en somme un bon moyen d’optimiser le travail d’équipe et d’élever le niveau de productivité.

Composition de l’équipe dans l’application d’un scrum

Pour qu’un scrum soit efficacement réalisé dans la méthode agile, il doit comprendre quelques points essentiels. Premièrement, cette méthode considère la présence d’une équipe de projet dont les tâches sont bien définies. Il doit y avoir un responsable du projet. C’est lui qui est l’interlocuteur de l’entreprise ou de la personne cliente, au sein de l’équipe. Il doit donc, transmettre les besoins du client pour avoir un livrable respectueux autant que possible, des attentes du consommateur final. Ensuite, on a le chef de projet qui sera en charge de gérer l’équipe de produit. Il est le garant de la bonne gestion de l’application de la méthode agile, et du respect de la demande du client. Enfin, l’équipe de production est composée de plusieurs développeurs.

Les autres composants du scrum

Dans l’application du scrum, l’équipe du projet doit utiliser les outils Scrum burndown chart storyboard. Ils assurent l’avancement du traitement et du développement du livrable et définissent les ordres du jour durant les sprints. L’utilisation de ces outils est également un gage du respect des exigences client et permet de voir l’évolution de la production des critères de fonctionnalités qu’on doit avoir sur le livrable. Le tout, en optimisant le principe de l’autonomie d’action chez chacun des collaborateurs intégrés dans le projet. Ainsi, au tout début, on aura un backlog sur le produit à livrer au final. Ce dernier sera réparti en backlog sprints qui se fera autant de fois que le développement du projet en aura besoin. C’est-à-dire que le sprint peut se faire au quotidien pour voir la progression du projet et rectifier les erreurs, avant de proposer un produit qui peut être utilisé, après 2, 3 ou 4 semaines.

Laisser un commentaire